Pourquoi le serpent n’a pas de pattes ?

Quand le monde était encore jeune et que les choses étaient autres, tout le monde vivait en paix, sauf le serpent qui volait des affaires aux gens et donc, il se faisait souvent arrêter par la police animale de Digoville.

En ce temps là, le serpent avait quatre belles pattes. Pour prendre des objets, il utilisait aussi bien les pattes de derrière que celles de devant. Il était très agile.

Un beau jour, après avoir était amené une énième fois au poste de police, le Maire décida que le Serpent devait être puni plus sévèrement. Il alla le voir en prison et lui dit :
« – Serpent, j’ai décidé que tu devais sévir. Pour te châtier, je vais te couper une patte. Si tu recommences, je verrai… »
Le Serpent se fit punir, puis on le relâcha. Mais dans la rue, il craqua pour une broche qui avait l’air très précieuse dans les cheveux d’une belle dame. Il l’a vola. De retour en prison, le Maire retourna voir le Serpent.
« – Je pensais que tu avais compris la leçon, je t’ai fait confiance et je me suis trompé. Je vais de nouveau te couper une patte. »
Le Serpent quand il sortit, n’avait plus que deux pattes. Il entra dans un bar et vit, une bouteille de boisson très bonne… et très chère !!
Il la fourra dans sa poche, mais se fit voir. En prison, le Maire ne se donna même pas la peine de se déplacer. On coupa une patte au Serpent. Quand il quitta le bâtiment, il avait beaucoup de mal à marcher. Alors, il prit une décision. Il échafauda un plan. Le Serpent ne voulait pas rester unijambiste toute sa vie, alors, la seule option possible, était de se faire couper sa dernière patte. En prenant soin de se faire voir, il prit précipitamment et bruyamment, un sac à main. Alors, vous savez ce qu’il va se passer en suite…

Le Serpent fut emmené en prison et se fit couper sa dernière patte.

Depuis ce jour, le Serpent n’a plus de pattes.

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bravo Lucie belle imagination je pense que je n’aurais pas fait mieux. 😉 !!!

    1. Oh, si Laly, tu es bonne aussi…

  2. De la Bible avec le Péché Originel, jusqu’au livre de la jungle (version Walt Disney), le serpent m’est toujours apparu comme un personnage très intelligent et perfide. Mais d’après tes récentes révélations, qui font foi en matière de zoologie comportementale, il semblerait que cette image d’animal rusé et insidieux soit surfaite!
    Finalement, il nous apparait presque sympathique mais particulièrement stupide pour se faire arrêter systématiquement en flagrant délit, sachant la peine qui lui est réservée!
    Il faudra que j’en parle au professeur Wiki, il aura certainement une idée intéressante à ce sujet…

    1. Très certainement !!

Laisser un commentaire